• 8.11.14

    8.11.14

    UN PEU DE NOUVELLES QUAND MEME !!

    Eh bien je vais vous dire les p"tits changements.

    Bon, là, de suite, sur l'instant même, ça va.

    Mais en fait, non. Et je le sais.

    Car mon meilleur ami a vu les insultes que j'avais sur ask, qui étaient devenues de plus en plus fréquentes (gouine, brouteuse de gazon....bref) , puis des gens que je connaissais pas venaient carrément me demander si je l'étais ! Et bah j'ai répondue non, ce qui est vrai. Mais bon, vu que je traîne plus avec des gars que des filles et que j'ai genre deux amies dont une avec qui je m'entends vraiment bien....bah...

    Elle le sait que j'suis tactile et tout, moi je lui touche les cheveux, je me mets sur ses genoux, on rigole sur rien. Puis des fois quand on s'assoit je mets ma tête sur ses genoux et je joue avec ses cheveux en parlant aux autres. Bah ouais, forcément les autres s'imaginent des trucs. Mais tant pis...

    Des filles ont la trouille de moi quoi. C'est chiant.

    Puis moi j'aime un garçon et je pense que lui m'aime même pas, alors que ça fait longtemps que j'suis vraiment amoureuse, puis;;;VOILA.

    Et le truc, c'est que mon meilleur ami a pris mon compte ask, pour répondre aux insultes, et il a vu que c'était de plus en plus gros.

    Donc pour lui le coupable est tout trouvé. C'est un gars populaire, qui me déteste, qui voudrais que je meurs, qui se foutait de moi l'année dernière, et qui me fait peur. 

    Oui...j'ai peur de lui, et de pleins d'autres amis à lui. Qui ne m'aiment pas.

    Alors mon meilleur pote a voulu s'expliquer, mais il a nié, il connaît pas ce site, on lui a dit que c'était pour les suicidaires, et qu'est-ce qu'il irait foutre  là dedans.

    Bref. Puis on a une très longue queue à la cantine, moi j'attends depuis longtemps, et puis d'un coup y'a le groupe qui me fait peur qui passe devant moi juste quand j'allais enfin pouvoir manger. Comme d'hab je dis rien.

    Sauf que c'était souvent, alors un jour je voulais reprendre ma place, mais on m'a dit : 

    -T'as un problème ? 

    Forcément j'ai dis non, et je suis retournée derrière.

    Et à chaque fois quand je pose mon plateau on me fait virer de la table parce que y'a copain de truc qui veut se mettre là. Comme d'habitude j'obéis et je pars.

    Puis ce jour là, j'en avais marre ,alors je dis : non. J'suis ici, et j'suis bien, alors je reste.

    Tout le monde voulait que je parte, mais je m'en fichais. 

    -T'es qu'une gamine, franchement.

    -Dégage.

    Et moi je voulais pas. 

    Ils ont voulu l'enlever eux-mêmes. Et je l'ai repris, forcément y'avait de la bouffe partout, et moi je me suis écorché, mais ça je m'en fichais, je voulais juste qu'on sache que je peux avoir un opinion, et que j'en ai marre de toujours obéir.

    Mais bon, ils ont fini par arrêter, et moi, tellement j'étais mal, j'ai rien mangé du tout. Rien. Vraiment rien.

    Puis mon amie m'a dit : Tu es dans la partie faible. Tu sais, ça sers à rien, ils seront toujours plus forts que toi.

    C'est injuste.

    Vu que tout le monde me regardait, j'suis partie, sans manger, et je me suis enfermée dans les toilettes avec mes écouteurs pendant deux heures jusqu'à ce qu'on reparte en cours. 

    Dans les toilettes y'a des gens qui savaient que j'étais là, ils voulaient ouvrir, se fichaient de moi, je savais pas qui c'était. Puis ils m'ont laissé.

    Puis moi qui voulait faire un ciné avec le gars que j'aime, j'pense que c'est raté, je dois le saoûler en plus. Donc bon. 

    C'est vraiment chiant. 


  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Novembre 2014 à 10:02

    Putain, ma pauvre... moi non plus ça ne va pas tu sais, faudrait que j'écrive aussi....

    Pour les insultes, ça fait un bon moment que j'ai pas vu ton ask, alors je vais voir ça... Tu ne peux pas les laisser faire et tu as bien au raison de faire ce que tu voulais. 

    Ce sont des cons, juste des sales petits cons.

    2
    bloodthirster
    Samedi 8 Novembre 2014 à 21:57
    Ceci ne durera pas.
    3
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 08:56

    Deux choses sont certaines pour moi après avoir lus cela:
    1) Ce sont eux les cons qui devraient crever dans d'atroces souffrance, peut-être même après avoir été torturés.

    2) Tu n'es et ne sera jamais "une faible". Ton amie se trompe totalement, ce n'est pas de la faiblesse.

     

    Sur ASK, tu devrais no pas poster les insultes ou autres... Ne même pas les lire. Elles ne s'arrêteront peut-être pas, mais au moins personne ne pourrait les lire. 
    J'y ait été très peu de temps sur ASK, pour cette raison d'ailleurs: je voyais des gens se faire insulter gratuitement et j'étais révoltée du coup je ne sais pas si c'est possible de signaler les messages. Si ça l'est, ils pourraient faire quelques choses avec un peu de chances. 

    4
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 12:44

    J'aimerais dire quelque chose d'intelligent mais je vais pas y arriver.

    Du coup se sera juste :

    j'aimerais pouvoir venir dans ton collège et tous leur casser la gueule, venir et leur dire d'aller se faire foutre, que si ils sont si "fort" (comme le dit ton amie) pour n'utilisent ils pas cette """""force"""" (remarquez les guillemets) pour faire d'autres trucs qui leur seraient plus utiles que de faire chier des gens qui ne leur ont rien fait, rien demandé.

    j'ai peut être un peu trop une vision du monde parfait, je suis peut être et sans doutes trop idéaliste, dans ma tête c'est si on dit d'arrêter aux gens ils arrêtent. Je sais bien que c'est impossible mais je ne peux pas me sortir ça du crâne. Pour moi il y a toujours une échappatoire, et si il n'y en a pas c'est juste qu'on a pas assez cherché. 

    dans ma tête c'est si on en parle autours de nous, sur des blogs comme ici pour lutter contre ça, si on en parle à des adultes, des "spécialistes", et des autres gens, même des monsieur-tout-le-monde, quelqu'un finira par réagir.

    Mais je sais bien qu'en fait non. Dans ma tête je suis beaucoup trop une justicière virtuelle, mais les seules choses que je fais c'est distribuer des ""encouragements"" qui changent pas grand chose en fin de comptes. On a l'impression de faire quelque chose de bien en disant "parles-en", mais à quoi ça sert ? si on en parle, personne n'écoute, on ne sait pas à qui le dire, éventuellement les gens disent aux auteurs d'harcèlements "arrêtez", ils se calment 2 jours puis recommencent.

    j'aimerais te dire "parles en autours de toi, réagis, je te soutiens", et des paroles de ce genre, mais déjà même si j'ai une idée de se que ça fait, j'en sais foutrement rien, c'est toujours dur de parler, moi quand je vois que je n'ose pas dire des trucs pas important, je ne peux même pas imaginer pour ça… et même si à travers un écran je te soutiens, tu parles, ça fait quoi ? je peux pas être là pour leur dire de se la fermer au bon moment, je peux pas être là pour te réconforter, te tenir compagnie en vrai, faire quelque chose d'utile. 

    J'aimerais te dire "ne fais pas attention à ceux qu'ils disent, c'est des cons qui n'ont rien à foutre de leurs vies", j'aimerais te dire "ne fais pas attention ça passera" "tu en ressortira plus forte" et d'autres âneries du genre mais ça ne servirais à rien.

     

    Je suis aussi désespérée que toi, mais dans un genre complètement différent. Un jour je servirais à quelque chose.

    Pour l'instant je peux juste te dire que si tu veux en parler je suis là.

     

     

     

    Désolée du pavé j'ai écris comme ça sans réfléchir je ne veux pas me relire non plus quand je fais ma crise ça vient du cœur.

    5
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 12:49

    c'est pas en réaction que avec ton article, mais avec tout ça en général.

    6
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 14:18

    Queen : Ecrire, ça fait un bien fou.

    bloodhirster : j'espère

    Naeri : Ils s'en sont pris à mes amis maintenant, donc je l'ai dis à mes parents. On va porter plainte au commissariat.

    Enavres : Tu sais, les mots font aussi du bien. Lire tes écrits me font sourire. Me redonnent quelque chose, tu vois. :)

    7
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 14:33

    J'espère.

    J'ai envie de répondre mais je sais plus trop quoi dire, du coup je dis rien.

    Bonne chance pour plus tard :)

    8
    Mardi 11 Novembre 2014 à 16:57

    Pourquoi tu désactives pas ton ask ? ._.

    9
    Mardi 11 Novembre 2014 à 17:04

    Je l'ai fais car j'en avais vraiment marre. 

    Mais bon à l'école c'est un peu pareil des fois...même s'ils osent moins me le dire. 

    10
    Mardi 11 Novembre 2014 à 17:08

    Vaut mieux savoir qui te le dit que de ne pas le savoir !

    11
    Mardi 11 Novembre 2014 à 18:09

    Oui, c'est sûr



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :