• Alice & June.

    Je vous avais promis cet article.

    (Article coupé en 2 parties car sinon vos pages allaient mettre 3 heures à se charger et le blog ne s'afficherait pas bien.)

    Tout d'abord, j’avais envie de vous parler de cet album parce qu'il parle de problèmes d'ados, dont une bonne partie des sujets traités sur ce blog.

    EDIT : Après la rédac, je me rends compte qu'il y a quelques HS. OSEF.

    Donc, pour chaque chanson donnée, je vous mettrais son sujet en dessous.

    L'album est d'abord composé de deux CDs, un parlant d'Alice (au pays des cauchemars), l'autre de June (au pays des merveilles).

    Ces deux personnages vont alors être sources comme sorties de contes, mais disons avec un sens caché.

    Regardez par exemple la pochette de album.Toute faite par Ana Bagayan, (que je félicite) un artiste habituée à ce genre de message cachés. Regardez de plus près : Ne trouvez-vous pas quelques gouttes de sang ? Un oiseau mort ? Un crâne ?

    Voilà un bel avant goût sur la signification de l'album.

    Et ces jolies petites filles, les voyez-vous ? Ce sont Alice (en rouge) et June (en bleu) accompagnées de quelques personnages que nous retrouverons sur quelques dessins de fans...

    Une oeuvre d'Ana Bagayan

    Alice & June, titre principal de l'album :

    Alice, qui semble avoit inspiré Nicola via le roman de Lewis Caroll, accompagné d'une autre fille du même âge, June, que l'on découvrira plus tard dans la chanson du même nom. 

     «Il y a eu ce suicide des 2 jeunes filles qui ont sauté d'une falaise, et il y a Alice aux pays des merveilles que j'avais acheté pour le raconter à ma fille et, en le redécouvrant, j'ai trouvé que c'était assez déglingué quand même. [...] Ca a un peu mûri dans ma tête, et à partir de là, j'ai essayé de bâtir une histoire autour de 2 jeunes filles sans âge qui se racontent des choses. Là, c'est June qui parle à Alice. » Explique Nicola.

     

    Donc, cette chanson se voit parler de suicide.

    "Et 1, 2, 3 Alice est née au pays des cauchemars 
    Je voudrais juste la rassurer 
    Et 1, 2, 3 Alice est tombée dans un trou noir 
    Je pourrais peut être la sauver" 

    Clip (sans lien réel, mais) :

     

    June :

    Chanson parlant de June, en écoutant les paroles nous comprenons la fille enfermée qu'elle est, et surtout sa grande anorexie qui prend beaucoup de place dans sa vie.

    Clip amateur que j'ai beaucoup aimé :

     

    Ladyboy :

    Cette musique parle d'escapade, de fugue et de rejet par le foyer (du moins sur ce que j'ai compris.) . Cette musique est l'une des moins explicites de l'album au niveau du double sens a vouloir faire passer. Ça n’empêche pas qu'elle est super !

     

    Adora :

    Androgynie. Je vous le parie (Ma choupinette ♥).

     

    Les portes du soir :

    La musique veut pas se charger. Cliquez sur le lien ci-dessous.

    Celle-ci parle de viol. Elle me fait même en peu flipper. Voir article.

     

    [PARTIE 2]


    6 commentaires
  • On continue notre lancée !

    Retour Part 1

     Crash Me :

    Évade, rêves.

    Mon dieu qu'il est beau. .3.

     

    Harry Poppers :

    Celle-là me fait marrer parce que je n'aime pas la drôle de voix du duoliste. (ça se dit,c'est dans mon vocabulaire très enrichi)

    Elle parle d'amour virtuel.

     

    Sweet Dreams :

    Celle-là reprend les rêves, désirs.(Drogue ?)

     

    Tallula :

    Rêves et bonne nuit ♥

     

    Vibrator :

    Hum, suivez le raisonnement du titre, bandes de pervers.

     

    Belle & Sebastiane :

    Là aussi on est sur de la 'fugue' mais amoureuse ♥

     

    Tom & Jerry :

    Alors celle là me rend triste, et si je comprends bien normalement, c'est du cancer dont on parle.

     

    Voilà, c'est la fin de cet/ces long(s) article(s) ! N'hésitez pas a partager vos avis, et ce que vous comprenez des musiques, et amusez-vous a deviner aussi ♥

    Ravie de vous avoir partagé ce magnifique album !

    Queen P.


    4 commentaires
  • Je suis sure que rien qu'a voir le titre vous avez qui écrit cet article. Et oui, je reviens -encore- sur Indochine. Mais c'est pour la bonne cause, très chers. 

    Ce morceau intitulé : "Les portes du soir" est inclus dans l'album Alice & June, et peut être que je vous l'ai déjà dit, mais A&J est un album parlant de problèmes d’adolescence, métamorphosées sous contes pour les rendre 'moins horribles' mais de façon a toujours faire comprendre leur sens. (Par exemple, June parle d'anorexie, A&J de suicide, ect.)

    Hé bien les portes du soir, c'est un morceau...

    Attendez. Je vous laisse écouter les paroles. La mélodie qui entrerait bien dans un film flippant. Ecoutez, je sais que sans avoir lu la réponse en bas, vous aurez trouvé. Moi-même, quand je l'ai écoutée, je n'ai pas été avertie, mais c'est pas grave, maintenant je sais. Puis, je ne prend pas les paroles du tac au tac, mais je trouve que celles-ci tiennent à être entendues, puisque c'est la première que je suis si réactive sur des paroles, alors qu'avec Indo, y en a bien plus que ça. Bon, je vous laisse écouter.

    Allez savoir pourquoi, j'ai sept minutes de bande son mais elle n'en dure que trois.

    Je vous mets les paroles sur une autre page, pour ceux qui ont du mal. 

     
     
    ~♥~
     
    Donc voilà, cette musique parle de viol. 
    Vous l'aurez compris.
     
    Peut être que j'en mettrais d'autres, de cet album, mais en attendant, que pensez-vous de celle-ci, et de mon avis de l'avoir mise ?

    Est-ce que tu connais nos tristes pouvoirs 
    Et toutes les fleurs qu'on trouve 
    Dans le noir, dans le fond
    Est-ce que tu connais les portes du soir 
    Qui font pleurer l'intérieur des filles 
    Les jambes écartées
    Les yeux qui brillent… 

    Je veux qu'on s'associe, 
    Et que tu meures dans mon lit..

    Car je n'ai pas peur 
    Je ne vais pas tomber 
    Car j'ai dormi là 
    Comme d'autres meurent 
    Ma confession là ...
    Sera la tienne 
    Que tu te penches 
    La tête vers moi
    Il faut que tu reviennes

    Est-ce que tu voudrais 
    Me confesser la vie
    Alors il faudrait que tu te recueilles 
    Comme un ami une amie ?

    Je veux qu'on s'associe 
    Et que tu meures dans mon lit

    Car j'ai dormi là 
    Comme d'autres meurent 
    Ma confession oui 
    Sera la tienne 
    Et je t'aspire, là 
    Non je n'ai pas peur 
    On ne tombera jamais 
    Aussi bas comme le monde 
    Il faut que tu reviennes
    Et que tu glisses et que tu rêves 
    Que tu partes 
    Je serai là 
    Meme si tu saignes 
    Là ,
    Il faudrait que tu reviennes ...
    Là ,
    Il faudrait que tu reviennes...

     

     


    4 commentaires
  • Cette fois encore, je vous redonne une chanson d'Ornella. Ici, elle parle de viol.


    2 commentaires
  • Je vous reparle de la même fille, cette fois sur un sujet traîtant de l'intimidation.


    1 commentaire