• Alors salut, moi c'est Angel, une fille de 14 ans à son actif. J'ai souvent, dès mon plus jeune âge été victime d'harcèlement mais pas toujours pour les mêmes raisons.

    Très petite, de l'entrée en GM jusqu'en CP, on a su que j'avais des cicatrices au ventre (assez voyantes malheureusement) dû à des interventions chirurgicales. Au lieu de s'occuper de moi ou de faire attention, on m'attendait le matin en me montrant du doigt et criant : Frankestien. 

    Et je n'avais aucun ami malheureusement. A cause de mes soucis de santé j'ai dû refaire mon CP.

    Au CE1 j'ai changé d'école car c'était trop dur.

    Au CM2 c'était la plus horrible / triste année.

    Car j'avais mes cicatrices, mais aussi à cause de mes gros soucis de santé, je ne sentais pas quand je devais aller au toilettes. Vous comprenez que la nuit....

    Un jour, ma "meilleure amie" et moi s'étions disputées. Et pendant la classe de mer elle a raconté à tout le monde mes soucis. Et celui dont j'étais amoureuse s'est bien moqué.

    Ils se fichaient de moi tous les jours et une fois, pendant que je lisais seule dehors, m'ont jeté des pierres dessus.

    Je n'ai jamais rien dit à mes parents.

    En novembre, après être rentrée de classe verte, on ne me parlait plus, on a colporté des rumeurs sur moi. Comme quoi j'avais couché avec un garçon (vous imaginez la peine que ça vous fait, à 11 ans ?) puis une fois dans la classe, celui que j'aimais a fait un sondage pour savoir qui voulait que je décède. Tout le monde a levé la main sauf deux qui ont dit qu'ils ne savaient pas trop.

    J'en avais marre, j'ai tenté de m'ouvrir les veines mais je n'ai pas réussie. Dès que je voyais quelque chose susceptible de m'ôter la vie, je voulais m'en emparer.

    J'ai été après un "petit peu" racketté ou embêté par mon ancienne meilleure amie. 

     

    En 6e, malgré le fait que j'avais une voix assez grave et qu'on entendait mon ventre qui gargouillait, on ne m'a jamais vraiment fait de peine.

     

    Et là, en 5e où je pensais que tout allait bien, je ne me rends compte seulement en juin que plus de la moitié de la classe étaient faux culs avec moi, et qu'ils me traitaient dans mon dos. Après ceux qui me traitaient ouvertement du genre : 

    p'tits seins, mec, coincée, intello, lesbienne, gothique, emo, enfant difforme...etc..

    J'ai eue du mal à accepter ma bisexualité mais ne l'a jamais avoué aux autres de mon entourage, me disant que ce serait pire.

    Et au CE2 j'étais amoureuse d'un garçon, mais ne supportait pas sa jalousie, alors j'ai dis : terminé. Désolé.

    Celui ci est tombé dans une dépression. 

    Presque 4 ans plus tard, en 6e, il me redemande de sortir avec lui. J'accepte, comme une idiote, mais me rends compte que je ne l'aimais pas, et pour ne pas le faire souffrir, je lui ai demandé à ce que l'on reste amis.

    Il m'a détesté, m'a bien aimé, puis on est devenus de véritables bons potes, presque meilleurs amis. 

    Sauf que là, cette année, en cette fin d'année scolaire, je suis complètement amoureuse de lui. Il a changé de caractère, de physique, de personnalité et c'est un des seuls à vraiment me comprendre (je me mutile à cause des gens de ma classe). Mais ce garçon, à qui je n'ai rien dit, aime déjà une fille (même si celle ci ne l'aime pas). Du coup il me traite comme une grande amie et moi ça me fait mal. Surtout que c'est les derniers jours de cours...

    Et là, je vais partir pour deux bons mois de vacances où cela me fera du bien de ne plus voir personne.

     

     


    13 commentaires
  • Bonjour ! Je suis Sasha27. On ne va pas parler de ma vie de tous les jours. Mais de celle avec le harcèlement.

    J'ai toujours vécu avec le harcèlement. Que ce soit sur les autres, ou sur moi. Actuellement, je n'en reçois pas. Mais j'en vois tout le temps !

    Mes harcèlements n'étaient même pas vraiment des harcèlements. On me traitait de gros, de Pickatchu (je suis blond xc), d'intello.... ça a cessé car dans ma classe cette année, on est solidaire et on se défend entre nous :D.

    Les harcèlements sur les autres sont types. On les traitres, maltraites.... je suis ami avec un gay ? Je me prends des reproches et lui se fait insulter et taper.... Il y a des ULIS dans ma classe... on se moque d'eux car ils ont des problèmes. Ils sont "différents" d'après les autres... je n'y croit pas. Ce n'est pas parcequ'ils ont des problèmes d'écoute qu'ils sont différents.... Je ne supporte plus le harcèlement !

    Je suis là pour vous soutenir... comme je le fais au quotidien. Et je sais de quoi je parle !

    Bonne fin de visite sur ce blog !

    Sasha27


    1 commentaire
  • Ma différence morale et physique a été quelque chose dont j'ai eu beaucoup de mal à accepter, peut être parce que cela m'éloignait des autres, cela me rendait trop bizarre pour entrer dans la bulle, dans le mouvement que suivaient les autres.

    Et alors ? La petite réservée aux écouteurs sur les oreilles que j'étais s'y est habituée, elle s'est fait de vrais amis, même si certains vivent a plus de 500km de chez elle. Elle a su s'habituer et persévérer.

    La bizarre, la gothique, la folle dingue d'un truc de vieux... Cette fille a appris à s'en moquer et a tourner la page, a changer.

    Moi c'est Queen Paramount, mais appelle-moi Queenie. Enchantée.

     


    12 commentaires